Sept 2021 – News et billet d’humeur.

Bienvenue 5 Blog 5 Sept 2021 – News et billet d’humeur.
Ce mois de Septembre aura été dédié au repos, beaucoup de sommeil, du sport pour perdre le gras accumulé pendant la déprime de début d’année, et ça va bien mieux. Les albums “6/7” et “2/7 Vers. 1.1” seront livrés au 30 Septembre 2021, vous aurez des news donc très vite. Les dédicaces nombreuses suite à […]

Ce mois de Septembre aura été dédié au repos, beaucoup de sommeil, du sport pour perdre le gras accumulé pendant la déprime de début d’année, et ça va bien mieux.

Les albums “6/7” et “2/7 Vers. 1.1” seront livrés au 30 Septembre 2021, vous aurez des news donc très vite.

Les dédicaces nombreuses suite à la campagne victorieuse sur ULULE seront faites sur DISCORD, au sein de mon “stand” sur la salon virtuel les :
-Lundi soirs
-Mercredis soirs
-Vendredis soir
-Et pendant les éditions du salon virtuel à venir !
Vous me retrouver donc ici dans ce cadre la : https://discord.gg/wyJBEwP




Billet d’humeur :
-Je ne vais pas me lamenter sur l’état du pays ou les normes sanitaires, sujets qui divise trop les gens et il n’y a pas nécessité à ajouter plus de division à ce pays et son peuple.

Il faut parfois prendre de gros moment d’arrêt complet, de repos mérité, de pause et se retourner sur le travail accompli, je viens à peine de me rendre compte que ça y est, il ne me reste plus qu’un seul album pour clore une série démarré il y a si longtemps, on finit par perdre sa lucidité dans l’effort.
Quelque soit les critiques qui ont pu être émises et qui m’ont souvent été favorable, plus rarement blessantes, c’est avant tout une victoire sur moi-même.
Mener un projet à terme est une gratification symbolique et personnelle absolument immense, et c’est ce qu’on cherche tous à travers nos créations (on va pas se mentir, même si on dit souvent qu’on fait les choses pour le public, on les fait avant tout pour nous).
—(Spécial dédicace à Benoit Bœuf qui à pris un coup au moral après des commentaires assez peu flatteur sur le net)—

La question du moment pour moi, mais j’imagine aussi pour mes nombreux amis artistes BD c’est :
-Comment trouver la force de faire ou finir le prochain album dans les conditions actuelles ?

Avant, j’oserai dire que “c’était simple”, on allait en tournée, on vendait nos bouquins, ce qui nous prouvait (un peu comme une étude de marché) que le public répondait présent, et on avait aucun mal à envisager les longs mois de travail sur le Tome suivant, parce qu’on allait repartir en tournée et que logiquement, c’était aussi parti pour bien se passer.

En 2019, j’ai fais environ 25 salons BD dans l’année (plus je crois).
En 2020, seulement 2 (avant le bordel CoVID de Mars)
Cette année 2021, 3, avec un dernier prévu en Novembre (Colomiers-Toulouse).

C’est assez dévastateur pour le moral, mais on surmonte parce que le public aussi vit la même chose.
Le plus dur, c’est que si la machine créative se porte encore bien, c’est l’angoisse pour nous indépendants, de voir un investissement humain, artistique et financier avoir la plus grande peine à engendrer un retour, parce qu’il y a moins de monde en salon, quand ils ne sont pas annulés, ou limités en nombre de public…

J’ai donc devant moi le défi de faire le septième et dernier tome de la série dans un flou presque complet, avec des perspectives de sorties improbables, et de tournée qui le sont tout autant.

Les “motivations” qui étaient le moteur du tome 6/7 (commencé avant l’ère CoVID et fini en été 2021), c’est à dire un excellent accueil pour le tome 5/7, une belle tourné qui m’a regonflé après l’effort, ont à présent disparues.

Le tome 7/7 devra donc “changer de moteur” et c’est une volte-face assez inattendue, j’espère qu’avec le tournant pris sur DISCORD avec le “Salon BD Virtuel”, je trouverai les retours du public à la hauteur des attentes du public et des efforts investis.

Jim Maitre
25/09/2021 à Domérat

Loading...
0
    0
    Mon panier
    Panier videLa boutique