Fev. 2022 et Billet d’humeur

Bienvenue 5 Blog 5 Fev. 2022 et Billet d’humeur
Oyé oyé braves gens ! Les news :LE scénario du Tome 7/7 est enfin dans les tuyaux, c’est au tour de ValR de modifier “la partition” et d’en faire une symphonie pour ce grand final.Démarré en 2003 pour être présenté en 2004, le projet 1/7 prendra un coup d’arrêt net avec mon premier contrat payé […]

Oyé oyé braves gens !

Les news :
LE scénario du Tome 7/7 est enfin dans les tuyaux, c’est au tour de ValR de modifier “la partition” et d’en faire une symphonie pour ce grand final.
Démarré en 2003 pour être présenté en 2004, le projet 1/7 prendra un coup d’arrêt net avec mon premier contrat payé pour DARGAUD (Compagnie des glaces), on reprendra tout en 2009 pour la sortie en 2010.
Déjà 12 ans et 6 albums plus tard, il est temps de clore cette grande aventure et de démarrer le dernier album.

Notes de scénario du tome 7



J’ai également la réédition de mon super “best-seller” (autant que cela puisse l’être en édition indépendante…), les “techniques de l’auteur BD”, dans une version encore remanié et augmenté (142 pages au lieu des 2×50 des éditions originelles), j’ai les épreuves imprimés, il ne reste plus qu’à faire le classique round de relecture et corrections orthographiques.

Je lancerai une campagne ULULE pour le financer, puisque les revenus des “salons BD” ont pas seulement fondus, mais à présent disparus.


Billet d’humeur :

On essaie de se remettre au travail après un mois de janvier compliqué, en effet le froid, bien que connu et prévisible en hiver m’a bien calmé cette année.
Essayer de survivre au tsunami d’absurdité qui déferle suite à l’éruption “Covid” est devenu un emploi à plein temps, et si j’ai bien tenu jusque là, je confesse que ça me touche bien plus que je l’imaginais.
Impact renforcé par la perspective d’une “année blanche” au niveau des salons BD, aucune date en vertu de mon statut “sanitaire”, en clair, je suis en bonne santé, MAIS pas comme le gouvernement le voudrait, et visiblement ça semble compter plus que le fait…d’aller BIEN et naturellement…
Triste monde.

2022, ça fait un mois qu’on y es entré que je l’adore déjà.

A défaut de pouvoir tourner en salon, on se recentre sur les fondamentaux, être en bonne santé, reprendre le sport, me concentrer sur les prochains petits travaux de la maison…

Pour le tome 7/7, je n’avais jamais imaginé que j’aurai à le faire dans les conditions qui se présentent à moi:
-Faire un bouquin sans savoir si je pourrais le finir vraiment, puis sans savoir si je pourrais le sortir, puis enfin, s’il sort, si je pourrai partir le vendre en tournée.
Aujourd’hui, il faut un “PASS” pour accéder à un lieu public, un document mettant en place publique votre état de santé, qui était domaine réservé de la relation avec votre doc , et vos proches.
Demain, faudra-t-il un “PASS” faisant état de mes vertus ou vices personnels ?
Un “PASS” pour ma consommation de Co2, me permettant ou pas de faire le plein de la bagnole, c’est à dire des tournées dédicaces limités administrativement, avec des “bonus” de Co2 gagnés au gré des nouvelles injonctions/injections ?

Être né dans un monde de liberté , ou j’ai appris à l’école des conneries du genre “les hommes naissent et demeurent libres et égaux…” pour arriver dans un monde d’autorisation “Vous ne demeurerez libre et égaux qu’en fonction de l’acceptation de règles sans cesse changeantes” , j’ai pas signé pour ça en naissant ici, c’est sans doute pour ça que mes parents et tant d’autres de leur génération n’ont pas fuis le pays, mais au contraire, y sont nés, l’ont défendu, bâti et rebâtit, puis prospéré.

Les conditions de sortie de mon prochain bouquin seront tellement différentes de celles qu’on a connu avant… comment avancer un bouquin qui est censé “vivre” des années dans un flou pareil ?

Tous les copains auteurs, même si on ne le formule pas de manière identique, on a cette crainte chevillé au corps, celle de faire le “dernier” album de nos carrière, quand bien même il nous reste encore pas mal de temps à vivre et des belles choses à produire.
En fait, allons jusqu’ au bout, dans 1 à 2 ans, quand il sera temps de sortir ce bouquin 7/7, me faudra-t-il un “PASS/permis” avec assez de “points” de pour avoir le droit de lancer une production de livre, avec tout le Co2 que ça va relâcher sur cette pauvre Dame nature ?

Le non-vacciné que je suis, “Mr. zéro dose”, aura-t-il le droit de publier un livre s’il le finit dans un monde de “l’autorisation” ?
Faudra-t-il que je donne un rein pour gagner les points nécessaires ?



Assurément, je vais détester ce monde là, mais heureusement que je suis un horrible “complotiste”, cela n’arrivera jamais !

Les gens comme moi ont heureusement toujours tort, n’est-ce pas ?
N’est ce pas , hein !?

Jim MAITRE, le 07 Février à 21h29, Domérat



Loading...
0
    0
    Mon panier
    Panier videLa boutique