Envois ULULE et Billet d’humeur.

Bienvenue 5 Blog 5 Envois ULULE et Billet d’humeur.
Hello ! Seconde séance d’envois via “MONDIAL RELAY”, 22 colis à la poste ce midi.Les heureux élus sont :DUMAS CélinePAPPAGEORGIOU JoelleTHORGIS DanROUSSEAU PatrickDORMONT PhilippePREPIN RenaudDESSIOUX BEAUFILS AuroreTHARSIS FranckDE SOUSA AdelinoCHAVALLIER AaxelleMAUGER BertrandGENTY SébastienLEFAUVEAU EmmanuelDISCOUR GérardLESOUQUET FlorianQUENOT BernardSAN EMETERIO JessicaSALUS OlivierDELAUNEY EmilienROMANIN Mathieuet HENRY Renan Billet d’humeur – Malgré 17 ans dans le métier, c’était ma […]

Hello !

Seconde séance d’envois via “MONDIAL RELAY”, 22 colis à la poste ce midi.
Les heureux élus sont :
DUMAS Céline
PAPPAGEORGIOU Joelle
THORGIS Dan
ROUSSEAU Patrick
DORMONT Philippe
PREPIN Renaud
DESSIOUX BEAUFILS Aurore
THARSIS Franck
DE SOUSA Adelino
CHAVALLIER Aaxelle
MAUGER Bertrand
GENTY Sébastien
LEFAUVEAU Emmanuel
DISCOUR Gérard
LESOUQUET Florian
QUENOT Bernard
SAN EMETERIO Jessica
SALUS Olivier
DELAUNEY Emilien
ROMANIN Mathieu
et HENRY Renan

Billet d’humeur –

Malgré 17 ans dans le métier, c’était ma première campagne ULULE réussi (2 avant foiré, la première à cause d’un calcul rénal en semaine 1, et l’autre parce que mal préparée).
A présent que je me retrouve chargé des envois, de la “com” et des aller-retour au dépôt, je réalise encore plus que, plus le temps passe moins je “dessine”, mon métier n’est plus seulement de bosser avec mes crayons et stylos, mais de maîtriser de plus des outils de communication, de logiciels, de logistique parfois bien loin de l’art pur et dur.

J’ai toujours détesté la “communication”, bien sur parce que j’y suis mauvais à la base, parce que j’aime juste dessiner et créer, que je me suis jamais vu ou vécu comme un “commercial” encravaté, à faire des sourires pour vendre ses merdes.
J’ai une mauvaise image de la “com”, et je crois que nôtre “père de la nation” actuel est bien la preuve de la dérive de ce que la “com” peut nous vendre de pire, et même contraire à nos intérêts dans ce cas bien précis.

J’ai toujours reculé à plus tard mon entrée dans le monde numérique, et si j’ai vite apprécié le côté pratique d’un bon PC de travail, j’ai toujours haï la “com”, en plus profondément dans mon cas, d’avoir à “me faire voir”, tant je veux disparaître derrière mon travail, parce que dans le fond, je reste un timide qui n’aime pas se montrer et faire parler de lui.
Non que je n’ai rien à dire ou à montrer, mais que justement ma personne est bien peu de choses par rapport à ce que je raconte et dessine, et que j’ai vite peur de desservir mon œuvre en en parlant, régulièrement mes lecteurs en parlent mieux que moi et y voient des facettes que j’ignorais ou que je ne mettais pas en avant.

Si j’aime beaucoup exécuter vos dédicaces sur les albums, parce que ça me projette à nouveau dans le travail de “Salon BD”, faire les colis, le colleur d’étiquettes et le livreur au point relai, me fais chier au plus haut point.

C’est la nouvelle facette pour moi de “l’autoentrepreneur” qu’il me faut réaliser à présent, celui qui prend tous les risques et porte toutes les casquettes pour se dégager moins qu’ un SMIC, alors qu’il y a 3 ans encore, je gagnais bien ma vie avec les tournées dédicaces (environ 25/ans, soit 2x par mois).

Je suppose qu’il en est ainsi de la marche du monde, de ces changements, de devoir toujours constater qu’il faut toujours plus de travail, de diversification, de casquettes pour même pas gagner plus en bout de course, j’en tire une fatigue et une forte désillusion même si je ne m’en faisais plus guère.
C’est le lien avec l’image d’illustration, on conduit sans “airbag”, et les routes sont toujours plus mauvaises…

Je vous jure que je me fais violence pour poster le moindre truc sur Facebook ou sur ULULE et que je résiste de tout mon possible à d’autres réseaux sociaux, la question, c’est pas tant si j’y arriverai, mais quand est-ce que je n’aurai plus le choix.

Domérat, le Samedi 09 Sept 2021 à 18h50

Loading...
0
    0
    Mon panier
    Panier videLa boutique